Accompagnement social

La maladie cancéreuse peut générer une déstabilisation sociale, financière et/ou professionnelle du patient et de son entourage qui nécessite parfois l’accompagnement par un assistant social.

Pour qui ?

Le patient et/ou son entourage.

Pour quoi ?

  • – Accéder à une couverture sociale permettant de prendre en charge les soins (ex : mutuelle, CMU-C, ACS…).
  • – Evaluer vos droits en lien avec la maladie (ex : indemnisation de l’arrêt de travail, assurances…).
  • – Faciliter votre quotidien, et celui de vos proches, à domicile et/ou préparer le retour après une hospitalisation (ex : aides à domicile et financement, aménagement du domicile…).
  • – Prévenir les difficultés financières liées à la maladie (ex : aides financières ponctuelles…).
  • – Evoquer/préparer la reprise du travail en lien avec les organismes extérieurs (ex : médecine du travail…).

Quand ?

À tout moment de votre parcours de soins.

Où et comment ?

  • – S’adresser directement à l’assistant social (voir fiche contact dans cette pochette).
  • – Demander aux médecins et aux soignants qui vous prennent en charge.
  • – Contacter la plateforme téléphonique ONCOTEL (03 81 47 99 99) qui vous orientera directement auprès de l’assistant social hospitalier référent.

 Que fait un assistant social ?

  • – L’assistant social vous écoute dans la confidentialité et le respect de vos choix de vie.
  • – Il évalue votre situation dans sa globalité et sa singularité.
  • – En fonction des problématiques repérées, il vous propose une prise en charge adaptée à vos besoins.
  • – Avec votre accord, il peut solliciter un professionnel extérieur pour assurer la continuité de votre accompagnement en dehors du milieu hospitalier.
  • – Il travaille en concertation avec l’équipe de soins dans le respect du secret professionnel.

 

Mis à jour en janvier 2018