Examens d’imagerie

La première technique d’imagerie médicale, la radiographie est née à la fin du 19ème siècle grâce aux travaux de Wilhelm Conrad Röntgen (1845-1923), un physicien allemand.

Dans l’obscurité de son laboratoire, ce dernier étudiait l’électricité dans un tube cathodique (un tube de verre muni d’électrodes et dans lequel on fait le vide) quand il vit par hasard, en interposant sa main devant le tube, ses propres os.

En plaçant derrière, un papier recouvert d’une substance photographique, il pouvait même en obtenir un cliché.

Les rayons X venaient d’être découverts, permettant de voir à l’intérieur du corps humain sans avoir besoin de l’ouvrir.

Depuis, de nombreuses améliorations ont été apportées à ce principe révolutionnaire, et nous avons à notre disposition d’autres type d’examens:
– La radiographie et le scanner reposent sur l’utilisation des rayons X.
– L’échographie (ultrasonographie) exploite la propagation des ultrasons.
– L’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la spectroscopie par résonance magnétique (SRM) utilisent la résonance magnétique nucléaire.
– La scintigraphie et la tomographie par émission de positions (TEP) se fondent sur les propriétés radioactives de molécules chimiques, naturelles ou artificielles.

.

.

Informations complémentaires de la Ligue Contre le Cancer

La LigueEchographie
Tomographie
Radiographie
IRM
Scanner (tomo-densidométre)
Scintigraphie