Chirurgie

La chirurgie totale

Elle a pour but d’enlever en totalité (exérèse totale) la tumeur ou l’organe où elle s’est développée. Elle peut s’appliquer à la tumeur primitive ou à une métastase. A chaque situation correspond un geste chirurgical adapté.

Parfois, l’exérèse totale est facilitée par un autre traitement (chimiothérapie et/ou radiothérapie). D’autres fois, au contraire, c’est la réduction du volume tumoral par un geste chirurgical qui peut faciliter l’action de la radiothérapie ou de la chimiothérapie.

La chirurgie partielle

Elle s’adresse aux patients dont le cancer est très étendu localement ou a déjà métastasé. L’exérèse totale de la tumeur n’est pas possible mais cette chirurgie permet d’éviter les complications telles que compressions, hémorragies, occlusions.
Le but est d’améliorer le confort du patient.

La chirurgie réparatrice

Elle vise à reconstruire, à réparer les dégâts causés par le cancer ou ses traitements (ex : plastie du sein après traitement chirurgical).

Le curage ganglionnaire

Un curage ganglionnaire est souvent pratiqué pour identifier, par analyse histologique, l’existence d’une extension métastatique dans les ganglions lymphatiques drainant le territoire de la tumeur. Il permet d’établir la valeur pronostique et de déterminer le traitement ultérieur.

.

.

Informations complémentaires de la Ligue Contre le Cancer

La Liguechirurgie ablation
chirurgie conservatrice
chirurgie réparatrice