Rapprochement des Réseaux OncoBourgogne et Oncolie

La réforme territoriale, adoptée en 2015, a donné naissance à la région Bourgogne – Franche-Comté.

Les Réseaux de Cancérologie Oncolie et OncoBourgogne sont amenés à fusionner.  Ce travail de rapprochement a été initié en 2016 par le Comité stratégique parcours cancer Bourgogne – Franche-Comté, avec la mise en place d’actions communes, pour, à terme, une fusion des deux structures :

  • – Déploiement du dossier Communicant en Cancérologie (DCC) en Bourgogne
  • – Formation e-learning sur les chimiothérapies
  • – L’évaluation des parcours de soins dans quatre filières (sein, poumon, prostate et Colon rectum).

Pour accompagner cette évolution, le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé BFC a nommé Mr Gilles Nallet comme préfigurateur du réseau de la grande région.

Le préfigurateur devra mettre en œuvre pour ce réseau :

  • – Son statut juridique, en s’appuyant sur le bilan réalisée à la demande de l’INCa afin d’appuyer les ARS dans l’accompagnement des RRC qui sont amenés à fusionner
  • – Sa gouvernance
  • – Les moyens nécessaires en personnel, avec définition de leur statut, d’une convention collective et de leurs missions
  • – Un état des lieux financier et un prévisionnel des moyens financiers nécessaires au fonctionnement du nouveau réseau
  • – L’organisation permettant à ce réseau de répondre :
    • * Aux missions définies par la circulaire du 25 septembre 2007
    • * Aux nouvelles missions prévues par le Plan cancer 2014-2019, lorsqu’elles auront fait l’objet d’une instruction ministérielle.

Le préfigurateur étudiera en particulier les modalités permettant :

  • – L’organisation du travail de l’équipe salariée sur plusieurs sites
  • – Le renforcement de la mission d’appui et d’expertise en cancérologie auprès de l’ARS BFC.

Le projet de nouveau réseau régional de cancérologie devra être achevé avant le 1er juillet 2018 pour une mise en œuvre fonctionnelle au plus tard au 1er janvier 2019.

Le préfigurateur consacre 100 % de son temps à cette mission de préfiguration et au déploiement du DCC.

Il mettra en place une équipe opérationnelle à partir des équipes des deux réseaux actuels et sera en charge d’animer et de superviser un comité de pilotage pour la fusion, regroupant notamment des membres du bureau des deux associations OncoBourgogne et Oncolie, qu’il aura désigné.

Les réunions de travail entre les Réseaux OncoBourgogne et Oncolie ont débuté depuis le 29 août 2017 avec le soutien du cabinet DELSOL.